Archive pour la catégorie 'CONTE : L’encrier magique'

L’encrier magique

feeessai800x600.jpg

Il était une fois un couple de paysans très pauvres qui s’aimaient tendrement. De leur amour était né une petite fille qu’ils avaient prénommé Minie tellement elle était menue. 

Cette modeste famille vivait dans une petite chaumière au cœur de la forêt d’un Royaume enchanté où la famine sévissait depuis plusieurs années déjà. Le seul bien qu’ils possédaient était une splendide bibliothèque remplie de livres. L’homme l’avait offert en cadeau de mariage à sa bien aimée qui, à défaut de savoir écrire, lisait divinement. 

Régulièrement, durant la journée, l’homme partait chasser pour tenter de nourrir sa famille.  Pendant ce temps, sa femme lisait des livres à Minie permettant ainsi à la jeune enfant d’oublier la faim qui la tenaillait. Souvent l’homme revenait bredouille mais, de temps en temps, il rapportait un lapin ou un pigeon.

~

Minie remarqua bientôt que la fin du livre précédait souvent le retour de son papa et la promesse d’un bon dîner. Aussi, un  matin, Minie qui n’avait jamais eu aussi faim, demanda à sa maman de lui lire directement la fin du livre qu’elle venait à peine de commencer. Attendrie la pauvre femme accepta.

Mais alors qu’elle prononçait le mot « FIN », le livre se referma subitement et chuta sur le sol. De sa couverture sortit un sorcier tout de noir vêtu. Ses longues oreilles étaient velues et pointues. Ses pieds étaient fourchus et ses yeux étaient aussi rouges que le sang. Il pointa du doigt la pauvre femme et s’écria :

- Tu as lu la fin sans avoir lu le début ! Moi, Mysto, je te condamne à en écrire le début si tu veux voir la fin de ton calvaire ! 

La pauvre femme tomba à genoux et implora Mysto de sa pitié. Mais le sorcier l’ignora et continua :

- Dans un mois, jour pour jour, je reviendrai. Si ce livre n’a toujours pas de début, ton époux adoré jamais ne reviendra !

Sans attendre de réponse, Mysto le sorcier disparut dans une nuée de moucherons. La pauvre femme, terrorisée, ramassa le livre et l’ouvrit.

- Mon Dieu, s’écria-t-elle, les pages sont devenues blanches. Que vais-je faire ? Je sais lire mais je n’ai jamais appris à écrire et toi ma petite fille adorée tu es encore trop petite. Qui saura nous venir en aide ? 

A cet instant, la porte de la chaumière s’ouvrit. Servane, une fée toute de rose vêtue, rentra. Ses longs cheveux tombaient en cascade sur ses épaules. Ses yeux bleus étaient coiffés de longs cils noirs et pétillaient de bienveillance. Dans sa main elle tenait une plume de paon magnifique. Elle sourit et dit :

  - Cette plume sait écrire, elle guidera ta main.

La fée Servane donna la superbe plume à la pauvre femme qui, tout en pleurant de joie, la remercia du fond du cœur. Servane sortit alors de sa poche un encrier et, en le tendant à Minie, ajouta :

 - Je te confie cet encrier Minie. Prends-en bien soin car l’encre qu’il contient sera nécessaire à la plume de ta maman. 

Minie remercia la fée, saisit avec précaution l’encrier et promit d’en prendre grand soin. 

La pauvre femme commença immédiatement à écrire. Une heure, deux heures, trois heures passèrent. Mais à chaque page écrite, trois nouvelles pages blanches apparaissaient 

~

Un jour passa, puis deux, puis trois. Minie était très triste. Son papa n’était toujours pas revenu et sa maman ne faisait plus du tout attention à elle.

Au bout d’une semaine, oubliant la malédiction du méchant Mysto, elle renversa volontairement l’encrier sur le sol. Ainsi, se dit-elle,  maman arrêtera d’écrire et fera à nouveau attention à moi.

La pauvre femme s’écria alors : 

- Mon Dieu ! Que vais-je faire maintenant que je n’ai plus d’encre ? Qu’allons-nous devenir ? Que vais-je dire à Mysto lorsqu’il reviendra ? Qu’as-tu fait ma petite fille chérie ? 

Minie n’osa pas avouer qu’elle l’avait fait exprès et mit son geste sur le compte du vent.

~ 

Trois semaines passèrent et, malheureusement, la pauvre femme ne s’occupa pas plus de sa petite fille. Le temps qu’avant elle passait à écrire, elle le passait dorénavant à se lamenter…. 

Remplie de tristesse, Minie s’enfuit alors dans la forêt. Elle s’assit près d’une rivière et se mit à pleurer, pleurer et encore pleurer. Elle pleura si fort que la fée Servane l’entendit et apparut. Gentiment elle lui demanda : 

- Pourquoi pleures-tu ainsi Minie ? 

- Je pleure car ma maman ne s’occupe pas de moi. 

- Et pourquoi ne s’occupe-t-elle pas de toi ? 

- Parce qu’elle n’arrête pas de se lamenter.

- Et pourquoi se lamente-t-elle ?

- Parce que l’encrier est vide.

- Et pourquoi l’encrier est-il vide ?

- Parce qu’elle a utilisé toute l’encre.

- Vraiment ? Alors si c’est ta maman qui a utilisé toute l’encre, moi je m’en vais… 

Servane disparut et Minie recommença à pleurer. Quelques heures passèrent. Servane entendit à nouveau les pleurs de Minie et réapparut. Toujours aussi gentiment elle lui demanda :

-  Pourquoi pleures-tu ainsi Minie ?

- Je pleure car ma maman ne s’occupe pas de moi.

- Et pourquoi ne s’occupe-t-elle pas de toi ?

- Parce qu’elle n’arrête pas de se lamenter.

- Et pourquoi se lamente-t-elle ?

- Parce que l’encrier est vide ?

- Et pourquoi l’encrier est-il vide ?

- Parce que le vent l’a renversé.

- Vraiment ? Alors si c’est le vent qui l’a renversé, moi, je m’en vais… 

Servane disparut à nouveau. Minie pleura de plus belle espérant que la fée l’entendrait et reviendrait une fois encore. Mais elle ne vint pas et bientôt la nuit tomba. Minie incapable de retrouver le chemin conduisant à la chaumière se mit alors à prier. Elle pria si fort que Servane entendit sa prière et apparut pour la troisième fois. Aussitôt Minie lui dit :

- Si l’encrier est vide c’est parce que je l’ai renversé.

- Et l’as-tu fait exprès ?

- Non, répondit Minie. 

- Vraiment ? Alors…

Mais Minie l’interrompit aussitôt et avoua :

- Oui, je l’ai fais exprès.

- Merci pour ton honnêteté Minie.

Servane sortit alors de sa poche un autre encrier encore plus beau que le premier et le tendit à la petite fille. 

-  Cet encrier est rempli d’encre magique. Si tu y trempes la plume de ta maman elle écrira le début de l’histoire pour elle. Et maintenant rentre chez toi, ta maman doit se faire beaucoup de souci. 

D’un coup de baguette magique, Servane éclaira le chemin que la fillette devait emprunter et, en lui tendant un panier en osier, ajouta :

-  Vous devez avoir très faim ta maman et toi. 

Sur ce, Servane disparut laissant Minie s’engager sur un chemin parsemé d’une multitude de fruits et de légumes. La fillette en ramassa autant qu’elle put et retourna chez elle le cœur léger.               

~

A partir de ce jour, la plume écrivit le début de l’histoire et la maman de Minie eut tout le temps pour  s’occuper de sa petite fille. Puis, bientôt, Mysto revint. La paysanne lui présenta alors fièrement le livre. Le méchant sorcier fronça les sourcils et ouvrit le livre à la première page.

A peine eut-il prononcé les premiers mots que le livre se referma et tomba sur le sol. La couverture aspira alors le méchant sorcier qui disparut dans un effroyable cri de douleur. Minie saisit alors le livre et le jeta dans le feu de la cheminée qui se mit à crépiter comme jamais il n’avait crépité.

Quelques jours plus tard, on frappa à la porte. C’était le courageux époux qui revenait enfin. Sa besace était si remplie qu’il put nourrir toute sa famille et en fit profiter tout le village.

Sa bonté fit le tour du Royaume enchanté et arriva bientôt aux oreilles du Roi. Touché par tant de générosité, ce dernier lui offrit de devenir son conseiller. Sa femme apprit à écrire et la Reine la nomma bientôt institutrice du Château. Quant à Minie, elle vécut la plus merveilleuse des enfances auprès d’une maman toujours attentionnée et d’un papa qui plus jamais ne la quitta. 

L’histoire ne dit pas si, un jour, elle épousa un Prince et eut beaucoup d’enfants, mais ça ne m’étonnerait pas…

FIN

Par Marjolaine Marchal, octobre 2002 ©

Pour accéder à tous mes contes CLIC cliquer1.gif

Publié dans:1001 contes, CONTE : L'encrier magique |on 1 juillet, 2008 |11 Commentaires »

World of Guigùi |
Casa de Estefania |
Nos Pogonas Vitticeps : Bib... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | hyeres les palmes - snorkeling
| TaraCréations
| mes passions